Kids Could Be Part In The Game In Junior Football Shirts
miami heat jersey china
Football Jerseys: As Admired Since The Sport
Nfl Jerseys Are Furthermore For Men
5 Can't Miss Baseball Gifts For Kids
The Worthy Discount Jerseys
Popular Sports Superstitions
chicago cubs jersey
Why Do Lsu Tigers Wear White In Football Games
Stock On Discount Nfl Jerseys Before Next Season
Home » Infos pratiques » La cigarette est-elle compatible avec le Détecteur de fumée ?
Cigarette
Cigarette

La cigarette est-elle compatible avec le Détecteur de fumée ?

Détecteur de fumée et fumée de cigarette

Un détecteur de fumée peut être utilisé dans un cadre industriel, généralement relié à un système d’alarme incendie centralisé, ou installé indépendamment dans les chambres de la maison. Il existe deux types: le détecteur photoélectrique, et le détecteur ionique. Mais alors que ce passe t-il si on fume une cigarette dans une pièce équipée d’un détecteur autonome avertisseur de fumée ? Sachez qu’il est possible de fumer une cigarette dans une maison ou une chambre équipée d’un détecteur de fumée. Même si plusieurs personnes fument dans le même compartiment le détecteur sera inactif sauf si la personne se penche à quelques centimètres du dispositif en soufflant dessus. La sensibilité des détecteurs de fumée à base d’ion distingue précisément la fumée d’une cigarette à celle d’un incendie. Un feu qui couve, y compris les cigarettes, ont tendance à produire des particules plus grandes, tandis que les incendies et les fumées de cuisson énergétiques émanent plusieurs particules de fumée accompagnée de gaz carbonique. La raison pour laquelle l’alarme incendie de l’appareil déclenche après avoir cuit un steak. Par contre, les détecteurs de fumée photoélectriques (OTOH) ont tendance à être plus sensibles à n’importes quelles sources de fumée. Ces appareils sont généralement installés dans les endroits ayant de forts risques d’incendie, comme la cuisine ou les toilettes dans les avions. Les cigarettes électroniques ne peuvent déclencher le détecteur de fumée étant donnée que c’est de la « vapeur d’eau » qui s’en dégage.

Le mécanisme de détection

En France, une personne meurt dans un incendie ou d’une blessure liée au feu toutes les dix heures, selon les statiques du corps des sapeurs pompiers de Paris. La plupart des gens ont survécu à des incendies domestiques parce que leur maison était équipée de détecteurs de fumée. Ces derniers constituent actuellement des équipements incontournables s’alignant avec l’eau et l’électricité. En raison de sa production de masse, les détecteurs de fumée s’achètent comme du pain. Sur le marché, le prix varie entre 5 à 350 euros. D’ici 2015, l’Administration française va instaurer l’installation obligatoire pour chaque domicile. Tous les détecteurs de fumée sont constitués de deux éléments de base: un capteur pour détecter la fumée et un haut-parleur électronique puissant pour alerter les propriétaires. Ces appareils peuvent fonctionner indépendamment avec une pile de 9 volts ou avec une alimentation de 120 volts. Lorsque la fumée monte, elle arrive sur le détecteur et pénètre dans le mécanisme où un faisceau lumineux est alimenté par une photodiode. Et cette dernière convertit la lumière en une impulsion électrique activant l’alarme.

Le troisième modèle de détecteur de fumée

Ce dernier modèle de détecteur combine simultanément les deux technologies (ionique et photoélectrique). Cet appareil assure une grande fiabilité au niveau du dispositif. Ce dernier fonctionne à base d’un système de détection circulaire. Ce type de détecteur de fumée est efficace pour détecter la fumée provenant de feux qui couvent. En devenant un total appareil intelligent, ce nouveau détecteur prouve qu’il peut discerner une fumée naturelle à l’artificielle (fumigène, cigarette électronique…). La démonstration montre qu’il faudra avoir une importante particule de fumée pour perturber le faisceau lumineux et pour activer le mécanisme d’alarme. Les experts en sécurité incendie de l’hexagone encouragent les utilisateurs à utiliser ce modèle. Ce type de détecteur agit efficacement au niveau des fumées et flammes. Avec un tel mécanisme, l’appareil pourra déclencher facilement de fausses alarmes en raison de son processus de détection très sensible. Certes la perturbation pourra énerver son utilisateur, mais une telle précaution pourra sauver des vies et plusieurs millions d’investissement. Les causes habituelles de pannes se situent généralement au niveau du faisceau lumineux, l’accumulation de saleté, ainsi que divers dysfonctionnements dus aux usures. La plupart des fabricants recommandent de remplacer le détecteur de fumée au bout de dix ans.


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>